Frédéric Klein, peintre et graveur français

Frédéric Klein, un artiste du mouvement oscillant

Frédéric Klein a une soif de création, un désir absolu de proposer des œuvres libérées de toute représentation dans une recherche de sensibilité picturale pure.

Déterminé et curieux, il cherche à créer des gravures qui ne soient que pure sensation en essayant de « leur donner une vibration pour les rendre vivantes ». Une longue réflexion anticipe chaque transcription plastique car l’œuvre finale doit laisser transparaître un travail contenu pour révéler un rendu maîtrisé et précis.

C’est dans cet esprit de recherche de pureté et de vérité, qu’il dépouille ses œuvres de tout ce qui n’est pas essentiel. « Créer une dynamique plastique est complexe. Mon travail paraît simple, mais il est très contenu. Avec très peu de gestes j’essaye d’impulser l’idée du mouvement qui ne se limite pas aux frontières de la toile ou de la feuille, mais se poursuit au-delà du cadre, dans le regard du spectateur. » Les œuvres de Frédéric Klein ne s’arrêtent pas à leurs extrémités, elles se propagent au dehors et imprègnent le spectateur.

Le mouvement naît de l’expression des lignes géométriques entrelacées ou croisées, envisagées pour elles-mêmes et rythmant l’œuvre finale. Très vite, les lignes se mettent à bouger comme poussées par la force du vent, alors la gravure perd sa caractéristique d’objet et devient vivante.

 

  • Année de naissance: 1970
  • Origine: France
  • Art: Peinture et gravure

Un artiste inspiré par les formes et le nombre d’or

Frédéric Klein est un artiste français né en 1970.  Peintre et graveur de formation autodidacte, il a un côté cartésien qu’il exprime dans ses productions artistiques au travers de l’approche du nombre d’or. Ses œuvres se font l’écho d’un équilibre aérien où les lignes se répondent selon la proportionnalité idéale du nombre d’or.

Il puise son inspiration créatrice dans l’observation des formes. Il est fasciné par les vieilles pierres, les matériaux patinés et rouillés par le temps. La ligne d’un objet, la courbe d’une branche, l’agencement architectural d’un bâtiment, sont autant de détails sur lesquels il focalise son regard d’artiste, pour les retranscrire plastiquement dans l’espace d’une plaque de gravure ou sur une toile.

Attiré par le champ chromatique du noir, Frédéric Klein décline les nuances et les textures pour les associer à la pureté du blanc. Sa palette est restreinte mais pas monochrome. Les noirs sont variés et jouent entre eux, multipliant des effets de transparence.

Pour Frédéric Klein, la gravure ouvre l’artiste à différentes approches techniques qui enrichissent sa quête d’expression. La retranscription artistique d’une idée ou d’un projet doit obéir à un cheminement en plusieurs étapes avant d’aboutir à la phase ultime de l’attaque à l’eau forte, dernière manipulation plastique avant l’œuvre finale.

Les œuvres de Frédéric Klein

#061 de Frédéric Klein

Eau forte sur aluminium – 2018

#023 de Frédéric Klein

Eau forte sur cuivre – 2011

#60-2 de Frédéric Klein

Eau forte sur cuivre  – 2017

#60-1 de Frédéric Klein

Eau forte sur cuivre – 2017

#019 de Frédéric Klein

Eau forte sur zinc – 2011

#048 de Frédéric Klein

Eau forte sur aluminium – 2016

Monotype #023 de Frédéric Klein

Eau forte et technique mixte – 2015

Retrouvez tous les artistes de la galerie:

Les artistes de l’ exposition : Histoires naturelles

Antoni Tàpies est né le 13 décembre 1923, à Barcelone et mort le 6 février 2012 à l’âge de 88 ans. Il est issu de la bourgeoise intellectuelle. Son père, avocat, possède une bibliothèque de trois mille volumes, sa mère est issue d’une famille d’éditeurs et de marchands de livres.

Les artistes du mouvement oscillant

Antoni Tàpies est né le 13 décembre 1923, à Barcelone et mort le 6 février 2012 à l’âge de 88 ans. Il est issu de la bourgeoise intellectuelle. Son père, avocat, possède une bibliothèque de trois mille volumes, sa mère est issue d’une famille d’éditeurs et de marchands de livres.

Antoni Tàpies, artiste Catalan

Antoni Tàpies est né le 13 décembre 1923, à Barcelone et mort le 6 février 2012 à l’âge de 88 ans. Il est issu de la bourgeoise intellectuelle. Son père, avocat, possède une bibliothèque de trois mille volumes, sa mère est issue d’une famille d’éditeurs et de marchands de livres.

Daniel Reymann, artiste peintre

Eduardo Chillida, né en 1924 au Pays basque espagnol est mort en 2002. C’est un sculpteuret un graveur. De 1943 à 1947, il a fait des études d’architecture à l’université de Madrid. En 1947, il a  suivi des cours de dessin et a commencé à sculpter. Il expose à Paris dès le début desannées 1950 et s’installe au Pavillon Espagnol de la Cité Universitaire. Il y fait la connaissance de Brancusi et des peintres et sculpteurs espagnols dont Antoni Tàpies.

Eduardo Chillida, artiste Basque

Eduardo Chillida, né en 1924 au Pays basque espagnol est mort en 2002. C’est un sculpteuret un graveur. De 1943 à 1947, il a fait des études d’architecture à l’université de Madrid. En 1947, il a  suivi des cours de dessin et a commencé à sculpter. Il expose à Paris dès le début desannées 1950 et s’installe au Pavillon Espagnol de la Cité Universitaire. Il y fait la connaissance de Brancusi et des peintres et sculpteurs espagnols dont Antoni Tàpies.

Joseph Bey, sculpteur et peintre Français

Joseph Bey né à Mulhouse en 1955, a déjà participé à de nombreuses expositions en France comme à l’étranger : Mulhouse, Saint-Louis, Colmar, Strasbourg, Paris, Bâle, Tokyo… Il ne cesse jamais de créer, peignant avec toujours plus d’ardeur et sculptant des matériaux multiples pour forger des œuvres aux tailles variées. Il garde un style qui lui [...]

Pierre Muckensturm, peintre, sculpteur et graveur Français

Artiste colmarien, Pierre Muckensturm est né en 1970 à Strasbourg. Sa notoriété dépasse les frontières nationales. Ses œuvres sont diffusées en France, mais aussi en Belgique, en Allemagne, en Scandinavie, en Angleterre et aux Etats-Unis.

Frédéric Klein, peintre et graveur français

Frédéric Klein est un artiste français né en 1970.  Peintre et graveur de formation autodidacte, il a un côté cartésien qu’il exprime dans ses productions artistiques au travers de l’approche du nombre d’or. Ses œuvres se font l’écho d’un équilibre aérien où les lignes se répondent selon la proportionnalité idéale du nombre d’or.

Gravure 176s311211 Pierre Muckensturm