Les artistes de l’ exposition : Partitions graphiques

La texture des toiles de Frédéric Klein, laissée parfois volontairement apparente afin d’en dévoiler leur majestueuse consistance, est rythmée par un subtil réseau de lignes ou d’espaces qui se rencontrent. Entre grâce et gravité ces lignes se retrouvent sur les gravures de l’artiste et les sculptures de Yann Baco, où s’expriment à la fois la dureté des matériaux et la beauté du labeur. L’ensemble offre au spectateur une sensuelle partition graphique.

Chez Yann Baco, la matière impose le respect. Au souci esthétique, l’artiste répond par un souhait d’intemporalité. Ces lignes, droites et courbes, forment des motifs aériens qui se répondent, se superposent, se dissimulent selon l’angle de vue, offrant ainsi une œuvre sans cesse renouvelée. Dans les interstices de ces poèmes sculpturaux se dévoilent la grâce des espaces contenus des œuvres de Frédéric Klein.

Ce jeu de miroirs entre ces deux artistes nous offre une partition graphique où la sobriété se hisse au rang d’épure !

Frédéric Klein

Marqué par les ambiances qui se dégagent des photos de Brassaï ainsi que par la sensibilité des ardoises et des estampes de Raoul Ubac, Frédéric Klein propose un travail articulé autour de la thématique de la rencontre. Lignes de vie qui se rencontrent, tissent des liens, dénichent des passages, s’imbriquent, s’opposent, s’éloignent. Elles deviennent mémoire du temps écoulé, empreintes physiques du souvenir évanescent. S’en dégage une sonorité formelle, rythmée par ces lignes qui s’élèvent au rang de partition graphique. Elles impulsent une continuité qui s’étend au-delà des limites de l’œuvre, dans un hors-champ imaginatif et contemplatif.

La peinture s’est imposée à l’artiste comme une évidence. C’est pour Frédéric Klein un travail plus souple, plus libre, mais qui répond au principe d’étapes créatives successives. La préparation de la toile est un cérémonial au cours duquel l’artiste reprend les gestes et les matières des origines de la peinture. Ces toiles de lin ou de chanvre qui datent des années 1920, voire même du 18ème siècle, sont traitées avec beaucoup d’attention. Il les tend avec force et détermination, les fixe délicatement sur un cadre en bois avant de les enduire d’une préparation artisanale. Cette étape est primordiale et permet au travail créatif, à l’huile, de se déployer sur un territoire marqué par une forte identité plastique. L’œuvre finale étant déjà engagée par l’impact des étapes préliminaires.

Les œuvres peintes par Frédéric Klein ne sont pas des miroirs de ses œuvres gravées. Si la veine est proche, les facettes sont éloignées. C’est en effet une tout autre définition plastique qui marque la transcription de son travail de gravure en peinture. A la finesse et la pureté des lignes gravées, l’artiste oppose la sobriété, la noirceur et la force des empreintes peintes.

Yann Baco

Yann Baco s’est d’abord exprimé à travers l’optique de l’appareil photographique puis de la caméra. Le cinéma et la télévision lui ont ainsi permis de faire ses premiers pas artistiques. Une page de vie qu’il a tournée, par éviction des consensus liés au travail de groupe, et par son besoin de traduire ce qui, seul, l’habitait.

Yann Baco s’est ensuite tourné vers la forge pour l’alchimie qui s’en dégage. La magie du feu qui transforme la noirceur du fer en lueur rouge incandescente et qui assouplit la rigidité du métal pour le faire céder aux requêtes du sculpteur. Il y a quelque chose de magique et de romantique dans le travail de la forge qui rassemble les quatre éléments : Le fer, issu de la Terre, subit l’intervention du Feu, activé par le souffle de l’Air et maîtrisé par l’Eau qui canalise le foyer. En découle une relation charnelle et spirituelle entre le matériau et l’homme à travers les outils qu’il utilise.

Si l’art est pour lui un moyen d’expression, ses mots ont la douce rigidité du fer. Ses sculptures sont une écriture. Certaines pièces ressemblent à des idéogrammes. Elles offrent un regard, une émotion, un partage, un témoignage de ce que l’artiste a ressenti face au matériau utilisé et aux outils qui lui ont servi à élaborer son œuvre. Avec pudeur, Yann Baco se livre dans ses sculptures. Les mots deviennent formes, angles, courbes et composent un poème sculptural.

La forge induit l’idée d’un univers viril à la fois sombre et flamboyant, empreint d’une forte charge acoustique. Et pourtant le geste de l’artiste qui fait courber la barre de fer est extrêmement doux, méticuleux. Par son incandescence le métal devient obéissant. Il se plie sous les gestes et les outils de l’artiste qui lui porte toute son attention. Avec parfois des envolées de violences imposées par la matière elle-même. Cette dichotomie instille à l’œuvre toute sa poésie.

Retrouvez tous les artistes de la galerie

Yann Baco, sculpture

Acier forgé

Frédéric Klein, gravure et peinture

Gravure et peinture

François Bruetshy – Peinture – Dessin

François Bruetshy – Peintures – Dessins

Shohyung Park – Gravure

Shohyung Park – Gravures

Hyosook Kim – Photographie

Photographies de Hyosook Kim

Nahrae Lee- Gravure – Dessin

Nahrae Lee – Gravures

Michel Cornu – Peinture, Gravure, Dessin

Michel Cornu – Peintures – Dessins

Rose-Marie Crespin – Sculpture – Collage – Céramique

Rose-Marie Crespin – Sculptures – Collages – Céramiques

Yolaine Wuest – Artiste peintre, France

Yolaine Wuest – Artiste peintre

Antoni Tàpies, artiste Catalan

Découvrez ou redécouvrez Anton TAPIES, artiste Catalan de renommée internationale dont les oeuvres, peintures et gravures, sont marquées par le surréalisme.

Eduardo Chillida, Artiste Basque

Eduardo Chillida, né en 1924 au Pays basque espagnol est mort en 2002. C’est un sculpteuret un graveur. De 1943 à 1947, il a fait des études d’architecture à l’université de Madrid. En 1947, il a  suivi des cours de dessin et a commencé à sculpter. Il expose à Paris dès le début desannées 1950 et s’installe au Pavillon Espagnol de la Cité Universitaire. Il y fait la connaissance de Brancusi et des peintres et sculpteurs espagnols dont Antoni Tàpies.

Louis Stettner – Photographe, États Unis

Louis Stettner – Photographe

Vinça Monadé – Peintre, Céramiste

Vinça Monadé – Artiste Peintre – Gravure – Sérigraphie

David Daoud – Sculpture, Peinture,

David Daoud – Sculptures -Peintures – Dessins

Sophie Patry – Auteure photographe

Sophie Patry – Photographies

Joan Miró – Peintre, Espagne

Joan Miro – Artiste espagnole

Max Ernst – Artiste peintre , sculpteur, poète – France

Max Ernst – Artiste peintre, graveur,sculpteur,poète

Pierre Muckensturm, peintre, sculpteur et graveur

Artiste colmarien, Pierre Muckensturm est né en 1970 à Strasbourg. Sa notoriété dépasse les frontières nationales. Ses œuvres sont diffusées en France, mais aussi en Belgique, en Allemagne, en Scandinavie, en Angleterre et aux Etats-Unis.

Rainer Gross – Artiste sculpture , photographie – Belgique

Rainer Gross – Artiste: Sculpture, Photographie

Hans Hartung – Artiste peintre , graveur – France

Hans Hartung – Artiste peintre, graveur

Patrick Grundmann – Peintre, France

Patrick Grundmann – Artiste Peintre

Michel Handschumacher – Photographe, France

Michel Handschumacher – Photographe

Marie Amédro – Peinture, Collage, Dessin

Marie Amédro – Peintures – Dessins – Collages

Joseph Bey, sculpteur, peinture

Joseph Bey né à Mulhouse en 1955, a déjà participé à de nombreuses expositions en France comme à l’étranger : Mulhouse, Saint-Louis, Colmar, Strasbourg, Paris, Bâle, Tokyo… Il ne cesse jamais de créer, peignant avec toujours plus d’ardeur et sculptant des matériaux multiples pour forger des œuvres aux tailles variées. Il garde un style qui lui [...]

Jérôme Pergolesi – Poète plasticien

Jérôme Pergolési – Artiste Photographe – Peintre

Céline Dupont – Peinture

Céline Dupont – Peintures

Fernand d’Onofrio – Peintre, Photographe, France

Fernand d’Onofrio – Photographe – Peinture

Matthieu Poli, artiste plasticien et numérique France

Matthieu Poli – Artiste Plasticien et numérique

Daniel Reymann, artiste peintre

 Daniel Reymann   Artiste colmarien Daniel Reymann est né peintre. « Enfant, je passais des heures à observer les reflets de lumière dans un verre d'eau. Je m'émerveillais de la forme des taches de café sur la table, de leurs dégradés délicats. Je cherchais des dragons et des chevaliers dans les motifs des carrelages aux formes [...]